NEUTRALITÉ CARBONE 2050 : SAINT-GOBAIN ABRASIFS SE PASSE DU NAPHTALÈNE

NEUTRALITÉ CARBONE 2050 : SAINT-GOBAIN ABRASIFS SE PASSE DU NAPHTALÈNE

NEUTRALITÉ CARBONE 2050 : SAINT-GOBAIN ABRASIFS SE PASSE DU NAPHTALÈNE

L'atténuation du changement climatique implique la décarbonation de nos économies. Pour Saint-Gobain, l'objectif est simple : d'ici 2050, nous ne devons pas émettre plus de carbone que nous ne sommes capable d'en absorber.
Nous devons être neutres en carbone.

Cet engagement est ancré dans une longue histoire de réduction de notre impact environnemental. Il est indissociable de notre ambition de fournir aux clients des solutions pour les aider à décarboner et à réduire leur propre empreinte environnementale. Notre ambition d'atteindre zéro émission nette de carbone est également une manifestation très concrète de notre raison d'être, "Making the World a Better Home".

Sur ce chemin, nous appliquerons une série de méthodes visant à réduire nos émissions directes sur nos sites (périmètre 1), les émissions indirectes principalement liées à l'utilisation de l'électricité (périmètre 2) et les émissions en amont et en aval de notre chaîne de valeur (périmètre 3). Ces méthodes comprennent la conception des produits et la nouvelle composition des matériaux, l'amélioration de l'efficacité énergétique des processus industriels, l'évolution de notre mix énergétique vers des sources à faible teneur en carbone et renouvelables, la collaboration avec les partenaires qui fournissent les matières premières et ceux qui transportent nos produits afin de réduire leurs émissions et, enfin, la recherche de solutions de capture et de séquestration du carbone pour les émissions résiduelles.

Nous envisageons nos objectifs par étapes - la première étant la réduction des émissions de périmètres 1 et 2 d'ici 2025, puis d'autres étapes pour des réductions plus larges et encore plus ambitieuses d'ici 2030.

Utiliser des matières premières à moindre intensité de carbone - trouver des substituts plus durable

Depuis des décennies, le naphtalène est utilisé par l'industrie des abrasifs comme inducteur de pores dans la fabrication d'abrasifs à liant vitrifié. Chez Saint-Gobain Abrasifs, il a été utilisé pour de nombreuses marques, dont Norton Poros 2, où sa porosité spécialement conçue a permis une productivité élevée sur des marchés clés tels que l'aérospatiale et les turbines à gaz industrielles. Si le naphtalène a apporté de nombreux avantages techniques permettant d'obtenir des meules très ouvertes et poreuses, il a également eu des impacts sur la santé et l'environnement que nous voulions modifier.

Des matériaux de substitution ont été testés pendant des décennies dans l'industrie des abrasifs, mais le naphtalène s'est avéré extrêmement difficile à remplacer. Ces dernières années, cependant, d'autres perspectives ont été envisagées. Au lieu d'essayer de remplacer le naphtalène par un autre matériau, Saint-Gobain Abrasifs a pris la décision radicale et plus globale de revoir entièrement la conception de ses meules. De nouveaux processus, une nouvelle technologie de grain, de nouvelles techniques de production et de nouvelles matières premières ont été développés. Après des tests de qualité rigoureux dans nos centres de meulage et nos universités, dans des installations de test externes et par le biais de tests de validation chez des clients clés avec des pièces très sensibles, nous étions sûrs d'avoir la bonne technologie en place pour passer au "sans naphtalène".

IMG_7895

De nouvelles technologies de produits ont été lancées, notamment Norton Vitrium3, Norton Vortex 2 et Norton Quantum X, et début 2020, l'objectif ambitieux suivant a été fixé, à savoir faire de Saint-Gobain abrasifs un fabricant sans naphtalène d'ici fin 2020. Un déploiement intensif a suivi, qui a malheureusement été entravé par la pandémie de Covid. Plusieurs mois ont été perdus, mais grâce à la coopération et à l'engagement de nos équipes opérationnelles et de nos clients, des milliers de produits ont été testés et convertis, et l'objectif initial d'être sans naphtalène d'ici la fin de 2020 a été atteint. Nous disposions non seulement d'un produit plus respectueux de l'environnement, mais aussi d'un produit capable de surpasser les abrasifs contenant du naphtalène, offrant ainsi à nos clients des avantages supplémentaires en termes de performances. L'effet net sur notre empreinte carbone est estimé à -30% de réduction en termes absolus par rapport aux volumes de production (incluant le naphtalène) en 2019.

"Il est juste de dire que la décarbonation ne peut être que collective. Elle doit démontrer un alignement de tous les acteurs impliqués et une démarche commune de progrès."

Par conséquent, il s'agit également d'une transformation plus profonde des entreprises et des chaînes de valeur - ce qui signifie que c'est aussi une opportunité de croissance et d'innovation. Nous cherchons à réinventer la fabrication de nos produits et nos procédés industriels tout en améliorant la qualité et les performances de nos solutions. L'économie circulaire nous met au défi de faire mieux avec moins et nous y répondons déjà.

Nous savons cependant que la neutralité carbone ne suffit pas à elle seule à lutter contre le changement climatique. Nous devons commencer à décarboner les technologies de demain, et nous préparer à les adapter aux exigences futures d'une transition verte. Il n'est pas encore trop tard - mais il est temps d'accélérer les choses.

Xavier Orlhac Xavier Orlhac

Vice-Président Saint-Gobain Abrasives EMEA, Vice-Président FEPA