Une histoire d'excellence

Au milieu du 19ème siècle, un groupe de céramistes originaires de Worcester, Massachussets, USA, se lance avec un objectif en tête : répondre à la demande croissante de meules de la part de l' industrie manufacturière américaine en plein essor.

Les premières années

En 1885, sept entrepreneurs de Worcester, aux États-Unis, ont acquis le brevet d'une meule de rectification auprès de Frank Norton, propriétaire de la Water Street Pottery Shop, où la formule de la meule de rectification avait été inventée. Ils ont également racheté son nom de société. C'est ainsi que la Norton Company vu le jour.

Les fondateurs ont acheté un terrain dans la section de Greendale de la ville, qui était alors une terre agricole, et y ont construit leur première usine de meules de rectification. Norton occupe ce terrain depuis lors, où deux des fondateurs, John Jeppson et Milton Higgins, leurs fils et petits-fils, ont ensuite dirigé l'entreprise jusqu'aux années 1970.

 

Expansion mondiale

Norton, qui n'était au départ qu'une minuscule start-up, a connu une croissance rapide. En 1920, elle était l'une des 400 plus grandes entreprises industrielles des États-Unis. Au fur et à mesure de sa croissance, elle s'est diversifiée dans des produits industriels autres que les abrasifs et est devenue une grande société multinationale. Norton est devenue une société publique en 1962.

Lorsqu'elle a célébré son 100e anniversaire en 1985, elle avait construit son centre de recherche à Northboro (Massachusetts) et employait 18 700 personnes dans 130 usines réparties dans 27 pays.

 

Acquis par Saint-Gobain

En 1990, Norton a été rachetée par Saint-Gobain, l'une des plus grandes entreprises industrielles au monde. Saint-Gobain a lancé un ambitieux programme d'acquisitions et de coentreprises dans le monde entier.

En 2001, la société Norton a changé de nom pour devenir Saint-Gobain Abrasives.

En 2002, un site de production ultra moderne a été construit à Staverton, dans le Gloucestershire, qui fabrique principalement des abrasifs sous la marque Norton Winter pour de nombreux marchés, notamment l'aérospatiale, l'automobile, le secteur médical et l'électronique. En 2012, la production a démarré sur le site de Raleigh Hall à Eccleshall. Un investissement d'un million de livres sterling a permis au site de se spécialiser dans l'excellence de la fabrication d'abrasifs de haute performance pour le marché aérospatial britannique.

Après ces investissements majeurs, la dernière étape a consisté à améliorer les opérations de base au siège social britannique, situé à Doxey Road, à Stafford. Pour répondre aux besoins de son activité croissante, l'entreprise a investi plusieurs millions de livres sterling dans un tout nouveau bâtiment sur le site industriel de Redhill, à proximité de la J14 de la M6.

Depuis plus de 130 ans, Norton continue d'offrir la plus large gamme de produits abrasifs innovants et abordables qui répondent aux besoins des différents marchés, en utilisant une variété de matériaux et d'applications. Elle est devenue une entreprise de plusieurs millions de livres sterling qui se soucie d'offrir les bons choix qui comptent pour vous.

Notre histoire

1858

Norton commence en tant qu'entreprise de poterie à Worcester, USA.

1876

Première meule fabriquée de manière précise et massive.

1909

Première usine européenne, Allemagne.

1920

Usine en France.

1930

Usine en Grande Bretagne.

Norton élargit l'offre dans les abrasifs appliqués, les disques diamant et les super abrasifs.

1935

Usine en Italie. 

1950

Leader mondial d'abrasifs.

1956

Entrée en Amérique du Sud.

1962

Norton entre en bourse.

1968

Usine en Inde.

1972

Usine au Japon.

1990

Achetée par Saint Gobain, une des plus importantes entreprises industrielles au monde.

Aujourd'hui

Norton reste le leader mondial avec 61 usines de fabrication réparties dans 27 pays. Depuis plus de 130 ans, nous entretenons notre désir d'adapter continuellement notre offre à vos besoins.